Vous êtes ici : Accueil > Test Antivirus > Les chevaux de Troie responsables très souvent des attaques sur mobiles selon Kaspersky

Les chevaux de Troie responsables très souvent des attaques sur mobiles selon Kaspersky

Les chevaux de Troie responsables très souvent des attaques sur mobiles selon Kaspersky

Android est actuellement le leader dans le monde du système d’exploitation mobile, remportant plus de 70% de part de marché, contre 21% pour l’iOS de la marque à la pomme. De même pour les tablettes, Android mène toujours la danse depuis cette année avec 56,6% departde marché si l’iPad ne dispose que d’environ 40%.Bien que les appareils sous système Android soient les plus populaires, ils sont également la cible n°1 de plus de 99,9% des logiciels malveillants mobiles, d’après les recherches du labo de Kaspersky.

Kaspersky Lab recense 553 familles de malwares mobiles et quelques 70 000 variantes à l’heure actuelle, mais les chevaux de Troie occupent plus de la moitié des cas d’attaques répertoriés sur mobiles. Plus de 63,6% de terminaux Android feraient l’objet d’attaques de chevaux de Troie d’après les chiffres publiés dans le rapport d’étude menée par le labo en mai 2013. Les attaques de chevaux de Troie apparaissent sous diverses formes mais l’objectif reste le même, voler les informations personnelles de l’utilisateur, surtout son mot de passe. Ces logiciels malveillants ont plus d’un tour dans leur sac pour tromper les utilisateurs sous Android. Il arrive même qu’ils prennent la forme d’une nouvelle version téléchargeable d’applications populaires comme Skype ou Angry Birds pour n’éveiller aucun soupçon.

Les Smartphones et les tablettes sont ainsi livrés au même souci que l’ordinateur personnel en matière de sécurité du fait qu’ils exécutent quasiment les mêmes activités à risque notamment la navigation sur Internet, le téléchargement ou encore le recours à la banque en ligne. Pour cette raison, l’éditeur de solutions de sécurité informatique recommande vivement aux utilisateurs l’installation d’un antivirus pour mobile, le téléchargement d’applications provenant de sources fiables, de préférence sur la boutique officielle Google Play. Pour plus de confidentialité, le verrouillage de l’écran via des codes pourrait aussi être utile.

Pas de commentaires
Soyez le premier à déposer un commentaire

Laisser un commentaire pour l'article Les chevaux de Troie responsables très souvent des attaques sur mobiles selon Kaspersky

Merci de rester correct et de respecter les différents intervenants.